Les ateliers parents-enfants

Le rire, le partage, la convivialité et la rencontre ont tissé le fil rouge de ces ateliers.

Ils se sont déroulés à la bibliothèque de Saint-Pantaléon , en présence de Michèle Bourgeois (responsable de la bibliothèque de Saint-Pantaléon), Chloé Lahlou (artiste médiatrice du projet) et Hilal Oztürc, (stagiaire du projet Papa Grand Nez).

Ouverts à tous, ils visaient en priorité les personnes allophones c'est à dire pour qui la langue française n'est pas la langue maternelle.

 Lorsque les participants sont arrivés, ils ont été accueillis autour d'un thé, d'un café, de gâteaux, créant ainsi d'abord un moment de rencontre avant d'entrer dans le vif du sujet : jouer avec les langues ! En effet, l'artiste a voulu favoriser la convivialité de ces moments, afin de faciliter l’échange, le partage et la rencontre dans le cadre de petites formes interactives.

A travers des jeux autour des mots, des onomatopées, des contes et du livre de Papa Grand Nez, les participants ont découvert les langues de chacun, tout en apprenant à raconter une histoire collectivement. Ils se sont amusés avec leurs langues respectives, cherchant les similitudes, les grandes différences, les passages possibles entre les langues...

Ces échanges ont été très riches, notamment grâce à l'apport de la bibliothécaire qui n'hésitait pas à proposer des ouvrages pour illustrer ou appuyer les propos.

Le cadre souple mis en place par l'artiste a permis une véritable rencontre entre les participants : curiosité pour la culture des autres, solidarité pour expliquer les mots difficiles à comprendre...

La présence des enfants était très enrichissante, elle permettait d’étoffer la chaîne de transmission des histoires, de donner des occasions de jeux entre enfants et adultes.

Les ateliers font des petits, puisque depuis, certains participants sont de nouveaux inscrits à la bibliothèque, d’autres se sont inscrits à un atelier d’écriture, une demande unanime de poursuivre des ateliers a notamment été exprimée.

Les ateliers vont donc se poursuivre, sous une forme qui sera co-construite avec les participants.

Pour l'instant ils aimeraient mettre en place un « Bilbliocafé des langues » : un rendez-vous régulier, de convivialité et d'échanges autour des contes, des livres... en plusieurs langues.

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    seks linia (samedi, 09 septembre 2017 10:40)

    edykuł